Propriété intellectuelle

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

vendredi, juillet 21, 2017

Se faire la malle - poser sa valise (5)

Exposition de fin d'année des élèves de l'école de dessin:

Vacances





                              à la mer, à la campagne, au château, à Paris, autour du monde,



 avec ma valise, 
"cinq à six chaussettes dans ma p'tite musette, deux ou trois chemises, ma plus belle mise..."


et surtout, 



surtout:

toiles et  pinceaux,  pastels et aquarelles
mon chevalet, deux ou  trois godets,
bloc de dessin, crayons, fusains,
encre de chine, sépia, sanguine!


mardi, juillet 18, 2017

Se faire la malle - poser sa valise (4)

Exposition de fin d'année des élèves de l'école de dessin:

Vacances

au château








à la campagne


vendredi, juillet 14, 2017

Se faire la malle - poser sa valise (3)


Exposition de fin d'année des élèves de l'école de dessin:

Vacances 

à Paris





ou 




autour du monde 

La valise
Ma valise m'accompagne au massif de la Vanoise, et déjà ses nickels brillent et son cuir épais embaume. Je l'empaume, je lui flatte le dos, l'encolure et le plat. Car ce coffre comme un livre plein d'un trésor de plis blancs : ma vêture singulière, ma lecture familière et mon plus simple attirail, oui, ce coffre comme un livre est aussi comme un cheval, fidèle contre mes jambes, que je selle, je harnache, pose sur un petit banc, selle et bride, bride et sangle ou dessangle dans la chambre de l'hôtel proverbial.
Oui, au voyageur moderne sa valise en somme reste comme un reste de cheval.
Francis Ponge, Pièces (1961), ᄅ Gallimard, 1971.

Desine-moi un bouton


réponse combinée à ses appels: 

le fil,  jeu avec les boutons et les matières naturelles.


"Sous la fenêtre "
et
 dans l'enveloppe 


J’ai vu le menuisier



J'ai vu le menuisier
Tirer parti du bois.


J’ai vu le menuisier
Comparer plusieurs planches.



J’ai vu le menuisier
Caresser la plus belle.



J’ai vu le menuisier
Approcher le rabot.



J’ai vu le menuisier
Donner la juste forme.



Tu chantais, menuisier,
En assemblant l’armoire.



Je garde ton image
Avec l’odeur du bois.



Moi, j’assemble des mots
Et c’est un peu pareil.


GUILLEVIC, Terre à bonheur (Seghers)

mercredi, juillet 12, 2017

Se faire la malle - poser sa valise (2)

Exposition de fin d'année des élèves de l'école de dessin:

 Vacances 

à la mer









La mer
La mer brille
Comme une coquille
On a envie de la pêcher

La mer est verte
La mer est grise
Elle est d’azur
Elle est d’argent et de dentelle

Paul FORT



Si tu trouves sur la plage

un très joli coquillage

compose le numéro

océan zéro zéro

et l'oreille à l'appareil
la mer te racontera
dans sa langue des merveilles
que papa te traduira.

Claude Roy

dimanche, juillet 09, 2017

Se faire la malle- poser sa valise (1)




   Certes, la première expression est familière - et au fond, la seconde l'est-elle moins ?

  Mais cette exposition de fin d'année des élèves de l'école de dessin avec malles, mallettes ou valises est un prétexte de plus à la créativité, à l'imagination, à la poésie, à l'humour .
         
    " Je pars en voyage

Avec pour bagage

Dans ma p'tite musette

Cinq à six chaussettes
Deux ou trois chemises
Ma plus belle mise
Moi je pars pour l'Italie"













Prêt pour partir en vacances, comme Gilbert Bécaud. ?

samedi, juillet 08, 2017

Au féminin





....................................................................................................................................................
Un appel à mail art qui motive:

http://www.y-guegan.com/wp-content/uploads/2013/02/flyer-10x-15-mail-art-2.jpg

jeudi, juillet 06, 2017

Fresque à la ferme


Jeudi 6 juillet 2017




  Inauguration de la fresque réalisée par des élèves de l'école de dessin sur un bâtiment de la ferme de Monsieur Acher, route de Saint-Samson de Bonfossé.



       Après un rafraîchissement bienvenu par cette chaleur plus qu'estivale, il était possible de chercher l'inspiration, pinceaux à la main, chez notre hôte, dont la propriété offre de belles perspectives.











         La fresque évoque les quatre saisons.

L'hiver présente une échappée vers la mer: la côte n'est pas si loin!












      Lorsque les arbres auront perdu leurs feuilles- comme l'annonce la photo 7 -la fresque sera visible de la route nationale.
Ainsi, les automobilistes pourront -de loin-  apprécier le travail des artistes, et envier M. Acher, ce fermier qui, par son initiative,  a su marier  le travail manuel et le plaisir des yeux.

mercredi, juillet 05, 2017

Sur soie (5)







Seta , lien ici  vers une belle analyse littéraire.

Sur soie (4)

Sensitive
Soie
Si
Sensuelle


"Ses cheveux de blonde soie floche se répandirent avec un doux tumulte sur ses reins"
Victor Hugo, L'Homme qui rit.

"Tes petites mains tout en soie, dont les soins sont des caresses si douces", 
"Octave Mirbeau, Journal d'une  femme de chambre "